Ne convient pas pour un usage alimentaire

Questions fréquemment posées concernant les teintures végétales : cliquez sur ce lien.

Pigment d'Indigo de Pastel - 25 gr

ruptureDisponibilité : Rupture.

14,00 €
  • Achetez-en 10 identiques à 12,60 € pièce et économisez 10%
  • Achetez-en 20 identiques à 11,20 € pièce et économisez 20%
  • Achetez-en 40 identiques à 9,80 € pièce et économisez 30%

Description rapide

Dûs à des problèmes de culture du pastel français, nous avons des difficultés à nous approvisionner. Vente jusqu'à la fin des stocks, réapprovisionnement peut-être été 2015 ou été 2016.


Le Pastel des Teinturiers, Isatis tinctoria, a fait la renommée et donné son nom au Pays de cocagne (région
de Toulouse). Sa production renaît aujourd’hui dans l'Ariège. Espèce classée dans les espèces "Grand teint" sous Colbert.


Vendu par 25 gr, permet de teindre de 600 grammes à 5 kgs de fibres, selon la nature de la fibre et la nuance désirée.

De gauche à droite, de haut en bas : coton (à gauche), angora (haut à gauche), alpaga, ramie ( droite), soie maulbère, protéine de lait (en bas), mohair, laine

Plus de vues

Détails

Dûs à des problèmes de culture du pastel français, nous avons des difficultés à nous approvisionner. Vente jusqu'à la fin des stocks, réapprovisionnement peut-être été 2015 ou été 2016.

Le Pastel des Teinturiers, Isatis tinctoria, aussi appelé "Guède", a fait la renommée et donné son nom au Pays de cocagne (région
de Toulouse). Sa production renaît aujourd’hui dans l'Ariège. Espèce classée dans les espèces "Grand teint" sous Colbert.

Par 25 gr.
20 unités de 25 gr correspondent à 500 gr ; 40 unités correspondent à 1 kg.

Histoire : le bleu de pastel est connu et utilisé en Europe depuis le néolithique. Les Egyptiens de l'époque des pharaons l'utilisaient également. 

Cet extrait est très concentré et permet de teindre de 600 grammes à 5 kgs de fibres, selon la nature de la fibre et la nuance désirée.

Un important travail de sélection des plantes et de mise au point de procédés d’extraction innovants permet d'obtenir ces colorants très concentrés, hydrosolubles, standardisés, mélangeables entre eux (à l'exception de l'indigo et du pastel), et simples d'utilisation.
Ils vous éviteront l'étape d'extraction, parfois fastidieuse et mettant en oeuvre des volumes importants, la présence de poudre de plante mélangée à vos textiles et vous assureront une bonne reproductibilité de vos teintures. Peu encombrants, ils se conservent de longs mois dans leurs emballages bien refermés.

Couleur obtenue : différentes nuances de bleu.

La méthode de teinture à l'indigo (et au pastel), diffère de l'habituelle méthode car le pigment bleu de l'indigo, l'indigotine, n'est en l'état pas soluble dans l'eau et ne peut donc imprégner les fibres. Il faut d'abord le rendre soluble dans l'eau puis l'oxyder à l'air pour lui rendre sa couleur bleue. Cette méthode de teinture s'appelle la "teinture à la cuve", car autrefois l'on utilisait des cuves en bois ou en céramique plutôt que des chaudrons métalliques pour pratiquer cette teinture, du fait qu'il n'y a pas besoin de monter la température au-delà de 50°C.

Méhode de teinture :

Mise en garde : les produits mis en oeuvre pour la réduction et l'oxydation de la cuve d'indigo, sont à manipuler avec précautions (potasse et hydrosdulfite). Portez des gants et des lunettes de protections, et travaillez dans des locaux aérés. 

Ingrédients :

- 1 part d'indigo (10 à 15 grammes par exemple)
- 1 part d'hydrosulfite
- 2 parts de carbonate de potassium
- un peu d'alcool à brûler
- 1 bocal en verre hermétique pour la préparation de la "cuve mère"
- 1 bocal en verre hermétique pour le mélange de l'hydroxide et du carbonate de potassium
- 1 plus grand récipient à couvercle (émail, inox...)
- de l'eau chauffée à 50°C

Recette :

1. Dans le petit bocal en verre de la "cuve mère", diluez l'indigo avec un peu d'alcool à brûler, de façon à former une pâte homogène.

2. Dans le deuxième bocal, mettre 120 gr d'eau chaude (50°C). 
- Y verser précautionneusement le carbonate de potasse (attention aux éclaboussures et aux vapeurs ! Toujours verser le carbonate de potassium et l'hydrosulfite dans l'eau, jamais l'inverse). Mélanger.
- Y ajouter l'hydrosulfite. Mélanger. 
Laisser dissoudre 10 mn.

3. Verser le mélange de carbonate et d'hydrosulfite dans la "cuve mère" d'indigo. Mélanger. Saupoudrer la surface de l'eau avec un peu d'hydrosulfite. Fermer le bocal. Laisser réduire 30 mn à 50°C. Au bout de 30 mn, le liquide doit être jaune-vert translucide.

Teinture : Les fibres n'ont pas besoin d'être mordancées avec la teinture à l'indigo. Mais elles doivent avoir été préalablement trempée dans de l'eau chaude pendant au moins 10 mn.

Dans le grand récipient, faire chauffer de l'eau à 50°C. Ajouter 1,5 à 2 % d'hydrosulfite et attendre qu'il ait supprimé tout l'oxygène de l'eau (environ 10 mn). Versez lentement sans faire de bulles, la solution mère d'indigo dans ce bain de teinture. La cuve doit être jaune-verdâtre et limpide. 

Plonger la fibre à teindre, humide, dans la teinture. La laisser 5 à 10 mn dans le bain, selon l'intensité de couleur souhaitée.  La sortir, l'essorer et l'exposer à l'air pour que le pigment s'oxygène et redevienne bleu. Rincer dans de l'eau vinaigrée.

 

Informations complémentaires

Couleur Non
Unité de vente 1 sachet de 25 grammes
Conditionnement Non
Couleur obtenue Bleu, Bleu indigo